Par Baby moov

La pomme de terre

Les + de la pomme de terre :

La pomme de terre est un tubercule dont on dénombre aujourd’hui 3.000 variétés que l’on peut classer en fonction de leur chair ferme, fondante, farineuse ou leur originalité. Ainsi à chaque patate sa recette !

Elle est constituée de 77% d’eau en moyenne. Les 23 % restant de matière sèche sont composés de : 17,6% d’amidon, 1,9% de protéines, 1,8% de fibres, un très petit pourcentage de matières grasses (0,1%) et environ 2% d’autres éléments (vitamines et minéraux). Elle se conserve plutôt bien dans un environnement frais, sec et obscur, sinon elle germe.

Propriétés : 

Réserve de glucides des végétaux, l’amidon s’accumule dans la pomme de terre. Cette richesse en glucides complexes confère à la pomme de terre les qualités d’un féculent : elle est source d’énergie progressive et favorise la satiété.

La pomme de terre est une intéressante source de fibres alimentaires. Ces fibres alimentaires regroupent un ensemble de substances qui ne sont pas digérées par l’organisme mais contribuent à prévenir la constipation et au contrôle du de l’appétit.

La pomme de terre est l’un des rares féculents à contenir de la vitamine C. Outre son rôle d’anti-oxydant, la vitamine C favorise également une meilleure absorption du fer. Afin de préserver au mieux cette vitamine, la pomme de terre doit être stockée à l’abri de la lumière et cuite de préférence à la vapeur, avec la peau. Aussi source de vitamine B2, la patate permet une meilleure utilisation des nutriments et une meilleure synthèse de la peau, des ongles et des cheveux.

Petites astuces :

La pomme de terre est un des premiers aliments de la diversification. Demandez conseil à votre pédiatre avant de vous lancer, en particulier si vous voulez commencer avant 6 mois. Il existe des allergies rares mais sévères à la pomme de terre.

En conclusion :

La pomme de terre est un des premiers féculents à donner à bébé. Introduisez-la dans vos préparations à raison d’un tiers et deux tiers de légumes.