Par Baby moov

Les aliments déconseillés pour maman enceinte

Quels aliments éviter durant la grossesse ?

Durant les neuf mois de grossesse, de nombreux aliments sont interdits, déconseillés ou parfois simplement à consommer avec modération. Il n’est alors pas toujours simple de se repérer et de savoir ce que l’on peut manger ou non lorsqu’on est enceinte. Petit tour d’horizon des aliments auxquels vous devrez être attentive si vous attendez un heureux événement !

Les laitages :

Tous les laitages (lait, fromage ou yaourt) à base de lait cru sont à éviter car ils peuvent être porteur de la listériose. Les bactéries à l’origine de cette maladie sont très résistantes et se répandent très rapidement. Ainsi, les fromages à pâte molle (camembert, brie) ou à croûte lavée (munster) vous seront totalement interdits.

De plus, attention aux crèmes chantilly et crèmes fouettées. Cela dépendra de l’origine de la crème : il vous faudra choisir une crème pasteurisée, et non à base de lait cru. Vous pouvez également faire le choix de la chantilly en bombe, sous réserve de la consommer très rapidement !
Attention cependant à ne pas provoquer de carence en calcium : vous pouvez continuer à consommer les fromages à pâte dure, du fromage blanc ou encore des yaourts ainsi que du lait pasteurisé.

Les produits de la mer :

Tous les crustacés et mollusques crus sont totalement déconseillés durant toute la grossesse. En effet, ceux-ci peuvent à la fois vous intoxiquer mais également être porteur du virus de l’hépatite A. Cependant, crevettes, moules et coquilles St-Jacques sont autorisés si elles sont cuites mais surtout d’une fraîcheur irréprochable. Attention, mêmes servies chaudes, les huîtres restent crues et donc interdites.
Les poissons dits prédateurs, notamment l’espadon, le requin et le thon (sauf celui en conserve), ne peuvent être consommé qu’une fois par semaine maximum car ils contiennent beaucoup de mercure.
Enfin, tous les poissons crus, que ce soit sous forme de sushis, carpaccio, surimi ou même tarama, sont également à proscrire par précaution pour la listériose.

Les viandes :

Toutes les viandes crues sont à éviter au titre de la listériose mais également de la toxoplasmose. Cette dernière peut être présente dans la plupart des viandes, notamment l’agneau et le mouton. Cependant, si vous avez déjà contracté la toxoplasmose, vous êtes immunisée. Le risque de listériose ne sera néanmoins pas écarté, les carpaccios, charcuteries crues et autres viandes bleus ou saignantes seront donc tout de même à prohiber.

Les fruits et légumes :

Au même titre que les viandes crues, de nombreux fruits et légumes peuvent être porteurs de la toxoplasmose si vous n’êtes pas immunisée. Il faudra alors être très attentive au nettoyage des fruits et légumes, notamment ceux provenant de la terre.
Parmi les fruits, on peut noter la pêche, nectarine, brugnon, prune, les fruits rouges (mûre, fraise, framboise, myrtille…), la poire, pomme, prune,…

Concernant les légumes, l’artichaut, asperge, aubergine, betterave, carotte, champignon, concombre, toute la famille des haricots (rouge, vert, coco), la laitue, mâche, pomme-de-terre, poireaux, radis ou encore les tomates.
En général, toutes les crudités sont à éviter, même celles qui sont sous vide.
Enfin, certains légumes, notamment de la famille des choux (chou-fleur, chou de Bruxelles, chou rouge…) mais également les poivrons et le piment, peuvent entraîner des problèmes digestifs, il faudra donc ne pas en abuser.

Les oeufs :

Tous les desserts ou préparations à base d’œufs crus, surtout préparés à l’extérieur, peuvent représenté un risque de listériose mais également de salmonellose, pouvant provoquer un accouchement prématuré. Malheureusement, vous devez donc dire adieu aux mousses au chocolat ou crèmes anglaise car elles présentent un fort risque de listériose. Pour limiter ce risque, préférez les desserts industriels, ou ceux réalisés maison mais avec des œufs très frais qui seront à consommer rapidement.

Les plantes et épices :

Certaines plantes sont à éviter car elles peuvent provoquer des contractions, un accouchement prématuré voir parfois des fausses couches. Vous devrez ainsi être vigilante notamment au gingembre, tilleul, ginseng, hibiscus, lavande, muscade, persil, réglisse, romarin, mais également la rhubarbe dont le risque est plus fort. Enfin, la cannelle a une action anticoagulante et peut stimuler trop fortement l’afflux de sang et parfois provoquer un accouchement prématuré.

Le soja :

Les aliments ou préparations à base de soja sont à limiter car ils renferment des phyto-estrogènes, pouvant perturber le système hormonal de bébé.

Les desserts :

Les glaces et crème glacée peuvent présentezr un risque de listériose, privilégiez les glaces industrielles à celles artisanales.
Soyez attentive en règle générale aux produits sucrés qui pourraient provoquer un diabète gestationnel, c’est à dire un diabète qui survient pendant la grossesse. Les petits plaisirs comme les pâtisseries ou les bonbons seront malheureusement à limiter durant la durée de votre grossesse.

Les boissons :

L’alcool
Il est conseillé de s’abstenir complètement durant la grossesse car l’alcool traverse la barrière placentaire et passe ainsi directement dans le sang de bébé. Cela peut entraîner de l’alcoolisme fœtal, très dangereux pour la santé de bébé.

La caféine
La caféine est présente dans le café mais également dans le thé, les infusions ou encore les sodas à base de cola. Celle-ci peut avoir des effets néfastes sur le rythme cardiaque, le stress et même le sommeil. Consommée en trop grande quantité, la caféine pourra entraîner des fausses couches ou un accouchement prématuré avec un bébé en sous poids. Une attention particulière devra être portée au thé et aux infusions qui peuvent empêcher l’absorption du fer par bébé.

Les boissons énergétiques sont fortement à éviter car elles peuvent provoquer un accouchement prématuré.
Si vous faîtes de la rétention d’eau ou même de l’hypertension, n’abusez pas des eaux gazeuses qui sont très riches en sel.
Les sirops ou sodas, en général très sucrés, peuvent entraîner un diabète gestationnel.

Les aliments gras :

Certains aliments, comme la plupart des gâteaux, bonbons mais également fritures, plats en sauce et fast-food n’apportent aucunes vitamines ou nutriments nécessaires et vont au contraire favoriser la prise de poids durant votre grossesse. Malgré les fringales, essayez d’éviter au maximum ces aliments !

En résumé, les petites habitudes à prendre :

* Lavez bien tous vos fruits et légumes,
* Consommez rapidement et faîtes bien cuire vos poissons, viandes et œufs,
* Evitez les produits laitiers non pasteurisés,
* Attention à l’alcool et à la caféine !

Petite astuce pour vous simplifier la vie …

Avez-vous entendu parlé  du robot culinaire Nutribaby(+) ? C’est l’allié  idéal pendant la grossesse et à l’arrivée de bébé  pour une cuisine simple, rapide et saine :

  • > 5 fonctions en 1 : cuit vapeur, mixeur, stérilisateur, chauffe-biberon, dé-congélateur
  • > Ultra simple : 1 bouton = 1 fonction, réglage du temps de cuisson à  la minute
  • > Grande capacité  : jusqu’à 1 500 ml de contenance dans les paniers vapeurs et 700ml dans l’unité de mixage
  • > Les 2 unités se détache pour un rangement plus facile ! L’unité  cuit-vapeur peut fonctionner seule

Nutribaby-plus