Par Administrateur

Les 3 astuces pour faciliter la transition lait – purée !

La diversification alimentaire de votre bébé commence entre son 4ème et son 6ème mois, sur recommandation d’un pédiatre, médecin ou nutritionniste. Avant cette tranche d’âge, les intestins des tout-petits ne sont pas prêts à digérer d’autres aliments que le lait infantile ou le lait maternel. 

La diversification alimentaire de votre bébé commence entre son 4ème et son 6ème moissur recommandation d’un pédiatre, médecin ou nutritionniste. Avant cette tranche d’âge, les intestins des tout-petits ne sont pas prêts à digérer d’autres aliments que le lait infantile ou le lait maternel. 

Le secret réside dans l’éveil progressif au goût 

Pour faciliter la diversification alimentaire de votre bébé, les nutritionnistes du Cresna, acteur clé de l’éducation au goût en France, vous révèlent trois astuces ci-dessous. 

Astuce n°1 : proposez-lui de jouer avec une petite cuillère ! 

Offrez à votre bébé une petite cuillère souple et douce en silicone, deux à trois semaines avant sa première purée ou compote, afin qu’il s’amuse avec. Ainsi, le jour où vous lui donnerez sa première cuillérée de purée ou de compote, il ne sera pas surpris. Cela devrait vous éviter un refus contrarié. Pour lui faire comprendre la fonction de cet ustensile, portez, vous aussi, une petite cuillère en silicone à votre bouche avec un grand sourire. Par mimétisme, votre bébé vous imitera. Un premier « grand pas » vers son autonomie !

En tant qu’adulte on n’a pas forcément conscience de la somme d’informations que les tout-petits assimilent chaque jour. Repensez au temps qu’il vous a fallu pour manger avec des baguettes chinoises… Et bien votre bébé doit apprendre non pas une mais plusieurs choses en même temps : utiliser sa main pour tenir et diriger sa petite cuillère vers sa bouche, comprendre que pour se nourrir il faut manger ce qu’elle contient, comprendre que pour continuer à assouvir sa faim il faut prendre plus de nourriture dans l’assiette. Et ce n’est pas fini ! La découverte de la texture en bouche est source de nouvelles émotions car elle est différente du lait… Et oh les aliments n’ont pas tous le même goût… Sans parler des couleurs des aliments… Et lorsqu’en grandissant il découvrira qu’une purée = un légume = une forme = une couleur = … Il passera un autre cap de l’apprentissage. Mais vous avez encore un peu de temps devant vous !

Astuce n°2 : aromatisez ses biberons ! 

Toutes les mamans qui n’ont pas connu ou eu l’idée de cette astuce (moi la première qui rédige cet article) vont se dire que c’est effectivement une évidence à retenir pour la prochaine génération…  

Vous souhaitez éveiller votre bébé au goût des légumes ? Aromatisez ses biberons !  

Comment ? En ajoutant, en fin de tétée, une demi-cuillère à café de jus de cuisson d’un légume cuit à la vapeur (naturellement riche en nutriments, vitamines et minéraux). Tous les trois jours, variez son plaisir gustatif avec le jus d’un seul et nouveau légume (haricot vert ou brocolis ou courgette ou carotte…). Découvrez comment réussir facilement l’éveil au goût de votre bébé avec le robot multifonction Nutribaby+ .

Astuce n°3 : faites-lui aimer les légumes par mimétisme. Non ce n’est pas ringard !

Si vous aimez certaines légumes, faites-lui goûter et faites-lui aimer par mimétisme « et une cuillère pour maman ou papa et une cuillère pour mon bébé ». Et si en plus vous lui faites manger l’un de vos légumes préférésvous le ferez naturellement avec le sourire. C’est quasiment mission accomplie ! 

Votre tout petit fait la grimace ? Vous redoutez qu’il n’aime pas ce légume ? Rassurez-vous, il existe une solution ! Découvrez l’astuce des nutritionnistes spécialisés dans l’éveil au goût en identifiant le seuil de tolérance de votre tout-petit à cet aliment. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *