Par Administrateur

Astuces pour faire aimer les légumes à votre bébé !

Le feu vert de la diversification alimentaire vous a été donné par le pédiatre ou votre médecin ? Découvrez les conseils d’éducation au goût dispensés par les nutritionnistes du Cresna pour faire aimer les légumes à votre bébé !

Quel légume lui proposer en premier ?

Misez sur la mémoire sensorielle de votre tout-petit…

Les nutritionnistes spécialisés en éveil au goût recommandent de proposer en premier une purée de patate douce ou de courge ou de carotte. La raison en est leur goût naturellement sucré qui n’est pas sans rappeler celui du lait infantile ou maternel et celui du liquide amniotique.

Introduisez ensuite progressivement les légumes préférés de votre famille ! Selon les régions ou les habitudes familiales, les choix peuvent changer.

Comment procéder lors de sa première purée bébé et sa première compote ?

Proposez-lui une purée bébé d’un SEUL légume

Avec une purée d’un SEUL légume, apprenez-lui à reconnaître l’odeur, la couleur et le goût naturel (préservés par la cuisson vapeur) de cet aliment.

Prenons l’exemple des brocolis qui a un goût prononcé et découvrez comment lui faire aimer…

Proposez-lui cette purée au cours des 3 PROCHAINS repas puis de temps en temps jusqu’à arriver à 7 présentations avant ces 24 mois.

C’est la fréquence et le temps nécessaire pour aider votre bébé à développer son affinité avec cet aliment.

Les nutritionnistes spécialisés en éveil au goût suggèrent de ne pas saler les purées et de ne pas additionner les compotes de sucre. Un adulte qui goûte une purée bébé dira spontanément que ce n’est pas bon, que çà manque de goût. Hors, pour un bébé, c’est tout le contraire. Son palais, pas encore habitué au goût salé et aux sucres ajoutés, apprendra à reconnaître le goût naturel des aliments.

Que faire si votre bébé refuse de manger un légume ?

 

 

 

 

 

 

 

Illustration Babymoov by @Giom_Illustration

 

Comment procéder ?

Si votre tout petit fait la grimace ou refuse cet aliment dosé à 100 % (donc non mélangé à un autre aliment) après 3 tests, vous entrez en scène.

Lors du prochain repas, mélangez le légume qu’il refuse à une patate douce.

L’objectif de l’éducation au goût ? Vous permettre d’identifier le seuil de tolérance de votre bébé à cet aliment. Prenons par exemple le brocoli :

Il n’aime pas le brocoli seul à 100 % ?

  • Proposez-lui une purée composée à 25 % de brocolis +  75 % de patate douce
  • Si votre tout petit aime cet équilibre, découvrez si son seuil de tolérance du brocoli peut-être supérieur (pas sûr, il faut tester) : 50 % de brocolis +  50 % de patate douce ; S’il aime, testez à nouveau 75% de brocolis + 25 % de patate douce

Vous l’aurez compris. Vous pouvez ainsi découvrir le seuil de tolérance de votre bébé à cet aliment : à 25 % ou 50 % ou 75 % ou 100 %.

  • Votre bébé n’aime pas le goût d’un légume après trois tentatives de repas successifs au seuil minimum de 25 % ? Proposez-lui à nouveau dans un mois, par exemple.

Si vous découvrez un terrain allergique à un ou plusieurs aliment(s), prenez en note afin d’en parler à votre médecin ou pédiatre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *