fbpx
Par Babymoov

L’abricot

L’abricot est un fruit au goût très doux et qui commence arrive à grands pas sur les étals de nos marchés. 

L’abricot a été découvert il y a près de 4000 ans par un peuple chinois. 2000 ans après, les légionnaires romains l’ont introduit en Italie et en Grèce. Les Français ont commencé à le cultiver qu’à partir du 18ème siècle.

De nos jours, la majeure partie de la production de ce fruit se fait dans les pays méditerranéens tels que l’Espagne, la Turquie, la Grèce et la France, ainsi que de la Californie et de l’Australie.

Il existe une multitude de variétés d’abricot, mais en France seules une dizaine sont produites : le Rouge du Roussillon, le Bergarouge, l’Orangé de Provence, le Bergeron, (le plus cultivé en France), le Lambertin n°1 et l’Orangered par exemple.

L’abricot est disponible en France de mai à mi-août, même si la haute saison reste entre mi-juin et début août.

Les + de l’abricot :

L’abricot est le fruit gorgé de soleil par excellence. Il est encore pour quelques temps sur les étals des marchés et des grandes surfaces. Hors saison, vous pouvez en trouver surgelé dans les magasins spécialisés. Charnu et coloré, il donne du tonus à vos compotes. Son côté acidulé que l’on apprécie beaucoup adulte devra être contrebalancé avec un peu de douceur pour bébé. Riche en potassium, il est souvent recommandé pour les sportifs et a fortiori, il est intéressant pour bébé qui se construit.

L’abricot est aussi connu pour ses bienfaits sur la peau : en effet, une huile extraite de l’amande du noyau est beaucoup employée en cosmétologie car elle revitalise les épidermes sensibles et asséchés.

Propriétés :

Les abricots contiennent différents antioxydants, particulièrement des composés phénoliques de la famille des flavonoïdes. Ces composés permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires (tout ceci intéresse plus les adultes…)

Les abricots contiennent aussi des caroténoïdes, principalement du bêta-carotène, contribuant largement à sa couleur orangée. Dans l’organisme, le bêta-carotène a la capacité de se transformer en vitamine A, une vitamine essentielle pour la fixation du calcium et le développement de la vue. De façon générale, le contenu total en caroténoïdes de la pelure des abricots est de 2 à 3 fois plus élevé que celui de la chair. Même si, à portion équivalente, l’abricot frais contient 2 fois moins de bêta-carotène que la carotte (l’une des meilleures sources), il en demeure une source très intéressante. 

C’est un aliment riche en fibres, notamment en pectines, connues pour leur douceur sur le fonctionnement intestinal. Elles permettent de stimuler la digestion et de prévenir la constipation.

Petite astuce :

Abricot et gras, une combinaison gagnante : les caroténoïdes, dont le bêta-carotène, sont mieux absorbés dans l’organisme lorsqu’une petite quantité de gras est consommée au même moment. En effet, la vitamine A, de laquelle il est à l’origine est liposoluble, c’est à dire qu’il se combine au gras. Il est donc tout indiqué de faire consommer à bébé, par exemple, des abricots avec un laitage ou un peu de beurre.

En conclusion :

L’abricot sera un des fruits phare cet été, notamment grâce à sa valeur nutritive et à son bon goût. Faites découvrir ce fruit à bébé à partir de 8 mois, il en sera ravi. Et n’oubliez, comme pour la cerise, de bien vérifier si votre enfant n’y est pas allergique.

 <<DĂ©couvrez ici nos recettes Ă  base d’abricot>>