Par Baby moov

Les céréales

Cette semaine, nous avons choisi de vous présenter un article sur les petites graines que l’on utilise pour cuisiner : les céréales.

Des restes de sorgho (céréale) sur des outils de pierres datant de 100 000 ans dans une grotte au Mozambique révèleraient que la première utilisation des graines de céréales remonterait à cette époque.

Nous retrouvons les céréales dans toutes les civilisations, dans toutes les régions et elles sont totalement intégrées aux modes de vie : l’utilisation du blé et du seigle en Occident, du riz en Orient, du maïs en Amérique du Sud, et du mil en Afrique.

Il existe de nombreuses variétés de céréales. Les plus connues sont : le blé (ou froment), le maïs, le riz, l’avoine, le seigle, l’orge, le mil, le sarrasin (ou blé noir), le millet, l’épeautre, le kamut et le sorgho. Le quinoa (famille des épinards et betteraves) et l’amarante (famille du maïs et des haricots) sont des plantes mais ils sont assimilés aux céréales.

Les plus

Les céréales sont des sucres lents, et contrairement aux sucres rapides (sucre blanc, glucose, saccharose, chocolat…), leur digestion est plus lente. Ils sont sources d’énergie et ils alimentent le corps de façon lente et durable.

De plus, ces sucres lents apportent des protéines végétales qui peuvent, en partie, remplacer la viande et le poisson.

Les céréales sont pauvres en cholestérol et essentielles pour le transit intestinal.

Propriétés

Les céréales appartiennent à une des familles d’aliments qui sont à la base de l’alimentation humaine. Elles contiennent :

– des sels minéraux et des fibres : cuivre, chrome, fer, magnésium, manganèse, phosphore, calcium et zinc.

– glucides et protéines

– des vitamines : elles sont essentielles pour l’organisme et celles principalement contenues dans les céréales appartiennent au groupe B. On retrouve également les vitamines D, E et PP.

Côté consommation :

On peut consommer les céréales sous leur forme complète, comme par exemple le riz. Mais on peut également écraser les grains pour en faire de la farine (farine de blé ou de maïs par exemple).

Transformées en farine, les céréales pourront être utilisées pour faire du pain ou des biscuits. En semoule, elles pourront être utilisées pour faire des pâtes. En malt (grains d’orge germés), elle serviront à faire de la bière par exemple.

Côté conservation :

Il est nécessaire de conserver les céréales dans des récipients en verre ou des bocaux fermés, dans un endroit sec et à l’abri de la lumière pour éviter l’apparition de parasites.

Pour les plus petits

Les céréales peuvent être introduites dans l’alimentation de bébé entre 5 et 7 mois.

Si elles sont introduites avant 6 mois, elles doivent être sans gluten (quinoa, maïs, millet, riz, sarrasin, sorgho) pour éviter les risques d’allergies. Le gluten peut attaquer les intestins et provoquer une maladie appelée : maladie coeliaque. A cette période, les céréales et farines infantiles sont mélangées au lait de bébé pour former de la bouillie.

A partir de 6 mois, c’est la meilleure période pour introduire les céréales avec gluten (blé, seigle, orge, avoine).

Toutefois, il ne faut pas abuser de la consommation de céréales car cela pourrait limiter l’absorption de certains minéraux nécessaires à l’organisme (notamment le zinc et le calcium).

Conclusion

La consommation des céréales est essentielle, surtout en terme de santé. Grâce à ses glucides et protéines, les céréales offrent une énergie saine, régulière et lentement diffusée. De plus, elles possèdent de nombreux nutriments indispensables pour notre organisme.

Pour bébé, il est indispensable d’introduire les céréales lors de la diversification alimentaire, mais à consommer avec modération. Mais il reste toutefois nécessaire de suivre les recommandations de votre médecin.