fbpx
Par Babymoov

Les poissons maigres

le poisson pour bébéParmi toutes les espèces de poissons, on fait souvent une distinction entre les poissons maigres et les poissons gras. Sont considérés comme des poissons maigres tous les poissons « blancs » parmi lesquels on retrouve notamment le colin, la sole, le bar, le cabillaud, le lieu, le merlu, le merlan, la rie, le brochet, la dorade, la rascasse ou encore l’églefin.

On peut également faire la distinction par rapport à la teneur en lipides : les poissons maigres en contiennent moins de 1% alors que les poissons gras, 5 à 10%.

Les + des poissons maigres

Le poisson est riche en oméga-3, extrêmement important pour le développement de l’organisme et du cerveau de bébé, mais également pour les femmes enceintes.

Il contient également des protéines, en proportion parfois équivalente à la viande, et de la vitamine D. Cette dernière est essentielle à l’absorption et transformation du calcium, et contribue donc au développement d’une bonne ossature, de même que le phosphore, également présent en importante quantité. Enfin, les poissons maigres sont une excellente source de fer et de potassium mais aussi de vitamine A et B12.

Bien le choisir et le conserver

Le premier critère pour choisir un poisson est la fraicheur de celui-ci. En effet, malgré toutes les bonnes choses que le poisson peut contenir, s’il n’est pas frais, il peut y avoir un risque d’intoxication.

Pour les petits pots de bébé, on choisira des poissons qui n’ont pas trop d’arêtes comme la lotte, la sole ou encore la dorade.

Le poisson doit avoir la chair ferme et les écailles bien adhérentes. L’odeur doit rester légère et fraîche, et surtout ne pas sentir l’ammoniac.
Une astuce pour savoir si le poisson est vieux : ses yeux ne doivent pas être plat ou rentré dans l’orbite mais plutôt être vif et brillant, en occupant tout l’espace.

La plupart des poissons crus et cuits se conserve au réfrigérateur (0 à 3°C) entre deux et trois jours. Vous pouvez également les congeler (environ 6 mois pour les poissons maigres) ou préparer vos petits pots maison à l’avance puis les congeler.

Quand et comment le préparer ?

Bébé pourra goûter aux poissons maigres dès 7 mois.

Afin de conserver tous les nutriments apportés par le poisson, préférez une préparation à la vapeur ou au court-bouillon. De plus, évitez de le cuisiner avec des acides gras appelés « saturées » comme l’huile ou le beurre qui annuleront les bénéfices énergétiques.
Soyez vigilante à bien retirer les arêtes présentes dans le poisson choisi avant de le préparer et le proposer à bébé. En effet, votre petit pourrait risquer de s’étouffer avec.

Après l’avoir fait cuit, vous pouvez le cuisiner dans une purée en le mélangeant à de nombreux légumes : carotte, potiron, aubergine, courgette ou encore le fenouil…
Il est rare de trouver un légume qui ne se marrie pas bien au poisson !

Attention !

Depuis quelques semaines, l’ANSES met en garde la population contre les possibilités de contamination dues à des substances chimiques présentes dans la mer comme le methylmercure par exemple.
L’agence nationale de sécurité sanitaire préconise ainsi de consommer du poisson d’eau douce maximum deux fois par semaine.

Elle se montre très stricte en ce qui concerne les enfants, les femmes enceintes et allaitantes en limitant la consommation de poisson d’eau douce Ă  une fois tous les deux mois. Elle recommande Ă©galement d’Ă©viter la consommation d’espadon, de marlin, siki, requin et lamproie… bien que ces poissons soient plutĂ´t rares dans les commerces.

<< Découvrez nos recettes à base de poisson >>