fbpx
Par Babymoov

Pourquoi cuisiner les fruits et légumes de saison ?

fruits legumes saison

Derrière cette question se cache un véritable enjeu et une philosophie de vie. Tout jeune parent donc, à la formation de petits mangeurs en devenir, est particulièrement concerné. Car si le bien être physique et psychique de bébé provient d’une bonne alimentation, la fraîcheur, la qualité nutritionnelle et la variété des produits frais sont corrélées à la  saisonnalité.

Un colorama au fil des saisons

Si nous suivons les saisons ; les rouges, orangés, verts tendres ou profonds ou les violets se succèdent tout naturellement. Bébé, observateur aux premières loges dans sa chaise haute emmagasine ainsi tout ce qui sort de votre sac ou chariot : pommes de terre, fraises, betterave, chou, petits pois, poireaux, pommes, poires, courges, etc. Inutile de dire que lui présenter un épi de maïs ne relève pas du même effet que le même légume en boîte, qui peut être, s’apparentera à une boîte de petites perles jaunes.

Saisons d’ici et d’ailleurs

Ce que nous entendons comme « de saison » se diffère toutefois avec les cultures sur le sol français et celles, dans d’autres pays ou continents, sous d’autres climats. En France, un printemps froid nous indiquera une arrivée tardive des fraises et des petits pois. Le rafraîchissement de la deuxième quinzaine d’août présagera de l’arrivée des premières poires. A contrario, l’ananas de Côte d’Ivoire ou les pamplemousses de Californie dépendent de leur climat tropical.

Economie

Quelle que soit la provenance, c’est bien le prix au kilo qui indiquera quand c’est la pleine saison d’un produit, qu’il soit d’ici ou d’ailleurs. C’est donc lorsqu’il est abondant sur le marchĂ© et peu cher qu’il ne faut pas hĂ©siter Ă  en donner plusieurs fois Ă  bĂ©bĂ©. Les qualitĂ©s nutritionnelles spĂ©cifiques Ă  chaque produit doivent nous inciter, – si il est bien tolĂ©rĂ© -, Ă  varier les recettes et profiter des saisons courtes, comme pour les asperges ou la poire Williams. C’est aussi le moment de congeler des lĂ©gumes coupĂ©s en cubes ou de stĂ©riliser quelques compotes.

Ecologie

Moins un produit voyage, moins il pollue les mers ou airs par lesquels il transite. C’est bien l’environnement avec notamment l’air et ses particules, et l’eau des mers et rivières qui impactent la santĂ© des plus vulnĂ©rables que sont nos enfants. Plus un fruit murit sous le soleil, en pleine terre ou sous serre, moins il consomme d’énergie fossile ou nuclĂ©aire. AdhĂ©rer Ă  une Amap (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) par exemple, c’est prendre le contrepied de l’agro-industrie pour nos enfants en commandant un panier de fruits et lĂ©gumes de saison chaque semaine. Aujourd’hui, l’Île de France compte 15 000 familles qui travaillent avec 160 producteurs, et il y a bien d’autres initiatives partout!

Diversification et repères

Pour commencer la diversification des fruits et légumes, côté fruits la pomme, poire, banane et pêche sont tout indiqués vers les cinquième mois révolu, sous forme de jus ou compote d’abord, puis cru. La carotte, pommes de terre, citrouille, haricot vert, courgette et brocoli se préparent au cuit vapeur, puis mixés avec un peu de jus de cuisson et une noisette de beurre se donnent à la petite cuiller.

Le premier baromètre est votre bébé. Ses grimaces ou expressions de bien être vous apprennent à connaître ses goûts innés, ou les dégoûts qu’il faudra contourner petit à petit. Quant au repère de ses selles, c’est le meilleur indicateur pour savoir si son organisme tolère bien l’aliment proposé.

Qualité nutritionnelle

La richesse en vitamines et en minéraux est toujours supérieure lorsque les fruits sont de saison et local. Chaque légume a des vertus différentes et complémentaires.

La qualité nutritionnelle dépend aussi largement du mode de production : les tomates et fraises issues d’une culture hors sol sont moins riches en nutriments comme les polyphénols aux pouvoirs  protecteurs ou antioxydants.

Et pour finir, les vitamines s’altérant rapidement, plus un fruit ou légume est consommé peu de temps après sa récolte, d’avantage il contiendra d’éléments nutritifs et sera bon pour la santé.

Saveur et plaisir

Préparer des fruits et légumes cueillis à maturité et consommés rapidement sont aussi meilleurs et plus intenses en goût. Les présenter joliment et dans des recettes variés n’échappera pas à bébé dont la capacité sensorielle est éveillé depuis sa naissance quasiment comme la nôtre.

Acheter des fruits et lĂ©gumes de saison, qui plus est locaux, c’est d’abord les proposer au moment oĂą ils sont les meilleurs. Plus vos purĂ©es seront parfumĂ©es, plus bĂ©bĂ© aura envie d’en manger !

 

Liens utiles pour commander des fruits et légumes de votre région : http://www.amap-idf.org / http://www.laruchequiditoui.fr/

Les calendriers des fruits et légumes de saison : http://www.fruits-legumes.org/saisons/

Vous trouverez plusieurs sources et compléments d’information de cet article sur le site de l’agence régionale de l’environnement de Haute-Normandie : http://www.arehn.asso.fr/dossiers/legumes_saison/legumes_saison.html

Retrouver 80 recettes à base de fruits et légumes par thème de couleur dans le livre Tout se mange avant six ans : http://livre.fnac.com/a2655818/Laura-Annaert-Hebey-Tout-se-mange-avant-6-ans

Dossier par MamanChef,
retrouvez-la sur son site et sur Facebook