Babymoov app Téléchargez gratuitement Continuez sur le site

25 juillet 2013

Conseils d’alimentation pour la maman durant l’allaitement de bébé

dossier conseil alimentation maman allaitement

Après vous avoir parlé des aliments déconseillés durant la grossesse ainsi que ce ceux qui sont à favoriser, voici un dossier spécial pour faire le point sur l’alimentation de la nouvelle maman qui allaite.

Bébé est enfin arrivé et vous avez peut-être fait le choix de l’allaiter. Il s’agit d’une étape importante qui soulève de nombreuses questions chez les mamans : que dois-je manger, quels aliments sont à éviter ou encore quels sont ceux qui peuvent favoriser la production de lait ? 
Nous avons tenté de répondre à toutes ces questions, dans ce dossier qui vous est consacré !

Rester en forme et éviter les carences :

Allaiter demande énormément d’énergie, la nouvelle maman devra donc être attentive à son alimentation, afin de ne pas développer de carences, mais aussi fournir à bébé tous les apports dont il a besoin.

Le magnésium :
 Lorsque vous allaitez, l’apport recommandé en magnésium augmente, il faut donc trouver des sources pour éviter les carences. Pour cela, vous pouvez consommer des céréales complètes, du chocolat, ainsi que des légumes verts comme les haricots, les épinards, ou encore l’artichaut qui est aussi riche en fer.

Le calcium :
 Pour avoir des os solides, vous pouvez insister sur les produits laitiers : le lait, le fromage et les yaourts. Cependant, d’autres aliments sont également des sources, souvent méconnues, de calcium : les amandes, le tofu ou encore les légumes verts comme le brocoli, le cresson ou le chou.

Les vitamines :
 Parmi les vitamines à privilégier, la vitamine D est nécessaire à la croissance et au bon développement de bébé. Cette vitamine est présente notamment dans de nombreux poissons, le lait, la margarine ou encore le jaune d’œuf.

La vitamine C permet de renforcer votre système immunitaire, comme celui de bébé, mais également de lutter contre les infections. Les aliments à privilégier : le cassis et le persil qui sont les plus grosses sources végétales de vitamine C. Vous pouvez également consommer du poivron, kiwi, fraise, litchi ou encore des agrumes comme l’orange ou le citron.

Boire beaucoup :
 Les femmes qui allaitent ont besoin d’énormément d’eau ou autres boissons. En effet, le lait maternel étant constitué à presque 90% d’eau, il vous faudra donc augmenter votre consommation. N’hésitez pas à boire très régulièrement, y compris quand vous donner le sein, moment où vous aurez le plus soif .

Les aliments qui favorisent l’allaitement :

En plus des apports quotidiens recommandés, certains aliments peuvent favoriser l’allaitement et la production de lait. Il est également prouvé que, outre ces aliments « magiques », plus vous donnerez le sein, plus vous produirez du lait. Proposez donc régulièrement le sein à bébé.

Parmi les aliments recommandés, la bière (sans alcool bien sûr) ou levure de bière en paillettes pourront augmenter la quantité de lait produite. De même que certaines plantes comme le fenouil, l’anis, la verveine, ou encore la feuille de framboisier rouge. Les lentilles, amandes, noix de cajou, et dattes ont également une influence positive.

Certains aliments peuvent donner un arôme particulier au lait, qui peut alors gêner ou favoriser l’allaitement de bébé. Certains épices comme le curry ou le cumin apportent une saveur qui devrait plaire à bébé, qui tétera alors plus longtemps, ce qui augmentera votre quantité de lait. Au contraire, plusieurs légumes seraient connus pour déranger bébé, par exemple l’ail, les oignons, le poireau, le céleri, le chou-fleur ou l’asperge. N’écartez cependant pas forcément ces aliments, chaque enfant est différent et le votre pourrait apprécier ces saveurs parfumées.

Les aliments déconseillés :

De même que pendant une grossesse (voir notre dossier sur les aliments déconseillés durant la grossesse), certains aliments sont déconseillés durant l’allaitement.

Les boissons énergétiques, caféine, thé, boissons gazeuses ou encore l’alcool sont à éviter si vous allaitez (d’après un rapport de mai 2012 de l’ANAES[1] et d’après l’INPES). En effet, les stimulants présents dans ces boissons sont véhiculés par votre lait maternel et donc consommées aussi par bébé. Si vous faîtes un écart et consommez de l’alcool, sachez que le taux sera plus fort l’heure suivante, et que l’élimination complète prendra plusieurs heures.

Certains aliments comme le chou, le persil, la sauge, l’aneth, la menthe ou encore l’oseille ont la réputation de diminuer la production de lait. Cependant, aucune étude n’a pour le moment prouver de véritable lien scientifique.

Certains poissons peuvent être nocifs pour votre enfant car ils contiennent des polluants, notamment du mercure. Par exemple le brochet, la truite grise, l’achigan ou encore le caviar et le foie de poisson absorbent en plus grande quantité ces polluants, qui sont de plus en plus présents dans la nature.

Durant la diversification alimentaire, étape où votre enfant commencera à consommer d’autres aliments que le lait, certains fruits ou légumes devront être introduit plus tard à cause des risques d’allergies possibles. Parmi les produits réputés comme allergènes, on retrouve notamment les fraises, les fruits exotiques en général ou encore certains agrumes. Heureusement, il n’y aurait à priori pas de lien entre votre alimentation et les risques d’allergies pour les enfants allaités. Vous pouvez donc consommer sans craintes tous ses aliments, excepté s’il y a un terrain familial « à risque », il est déconseillé, d’après l’INPES, de consommer des aliments contenant de l’arachide.

Pour conclure !

L’allaitement est un moment important mais ne doit pas devenir une source d’angoisse, car bébé le ressentira également. Reposez-vous, détendez-vous et surtout, écoutez-vous !

N’oubliez pas : vous êtes la mieux placée pour savoir ce dont votre corps et votre bébé ont besoin !

[1] Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé

Partager sur

Je vote sur
icon
Imprimer Envoyer à un ami

Votre Prénom

Prénom de votre ami(e)

Adresse email de votre ami(e)

2 commentaires sur “Conseils d’alimentation pour la maman durant l’allaitement de bébé

    zik - 23 juillet 2014

    Bonjour,

    J’aimerais savoir quels sont les aliments et jus qu’une maman qui allaite encore peut manger ou boire et qui va lui donner aussi de la force?.

    Je vous remercie beaucoup pour vos réponses.

    Marmotte - 5 août 2014

    Bonjour zik,

    Pour avoir allaiter mon fils pendant 3 mois( j’ai arrêté car je reprenais le travail en poste, et ça devenait compliqué), je peux te dire que je mangeais de tout sans me poser de question.
    J’ai juste évite tout ce qui était chou ( afin qu’il n’ait pas mal au ventre à cause des gazs), jamais bu une goutte d’alcool, ni d’excitant type café ou coca, je buvais beaucoup d’eau et au soir infusion au fenouil pour favoriser la production de lait…
    Du repos, beaucoup de repos, fais toi aider, on ne peut pas tout faire.
    Et avec ça, si t’es comme moi, tu sera une vrai vache laitière, lol…
    C’est un pur bonheur que de nourrir son enfant au sein…
    Bon courage à toi!

Laisser un commentaire

*


Recettes pour bébé

Recettes Mamans

Déposez votre recette ici

Vos recettes préférées

Toutes les recettes >